L’association Arnika lutte pour le droit aux informations sur les émissions polluantes

20-02-2012

L’association environnementaliste Arnika proteste contre une réduction du registre des émissions toxiques préparée par le gouvernement. L’association rappelle que déjà en janvier dernier le nombre de matières polluantes qui figurent sur le registre, a été réduit de 72 à 26. Maintenant, selon la même source, les organes compétents désirent encore effacer du registre les informations des plus grands pollueurs sur les émissions contenant des matières cancérogènes et celles qui influencent le système endocrinien. Le registre risque d’être ainsi réduit de la moitié. Le 22 février Arnika organisera une rencontre avec des délégués des ministères compétents, des régions et de l’Union d’industrie chimique pour défendre le droit de la population de disposer des informations sur les matières polluantes.