Le 21 août devrait devenir une journée du souvenir dans le calendrier tchèque

15-06-2019

A l’exception du parti communiste, des députés représentant les huit autres partis à la Chambre basse du Parlement ont proposé que le 21 août, date de l’invasion de la Tchécoslovaquie par les troupes du Pacte de Varsovie en 1968, devienne une journée du souvenir. Celle-ci serait dédiée à la mémoire des victimes de l’invasion et de l’occupation qui s’en est suivie du pays jusqu’en 1989 et la chute du régime communiste.

Quatre-vingt-dix députés ont signé le projet d’amendement à la loi sur les fêtes nationales. Selon ses auteurs, la nuit du 20 au 21 août 1968 compte parmi les dates les plus tragiques de l’histoire tchécoslovaque contemporaine, l’invasion ayant mis fin à la volonté de réforme, de démocratisation et d’humanisation du système socialiste.