Le cabinet favorable à l'accord avec le Vatican

20-08-2004

Si les politologues sont plutôt réticents en ce qui concerne les changements à attendre du programme du cabinet Gross, la Conférence épiscopale tchèque se déclare, par la bouche de son porte parole, Daniel Herman, satisfaite. C'est que le cabinet manifeste sa volonté de mettre en vigueur l'accord d'Etat avec le Vatican. Conclu il y a plusieurs années, ce dernier n'a pas encore été adopté par le Parlement. Le Président Vaclav Klaus, lui aussi, refuse l'accord dans sa version actuelle.