Le cabinet se déclare favorable à la candidature de Mirek Topolánek à la direction de l’IEA

24-12-2010

Le gouvernement tchèque se déclare favorable à la candidature de l’ancien Premier ministre tchèque, Mirek Topolánek, au poste de directeur de L’Agence internationale de l’énergie (IEA). Topolánek ambitionne de devenir le candidat commun de tous les pays membres de l’UE. Deux autres personnalités se présentent comme candidats à la direction de l’Agence : la ministre néerlandaise des Affaires économiques, Maria van der Hoeven, et l’actuel directeur exécutif de l’agence, le Japonais Nobuo Tanaka, dont le mandat expirera en été 2011. D’après le ministre tchèque de l’Industrie et du Commerce, Martin Kocourek, l’ex-Premier ministre Mirek Topolánek n’a pas beaucoup de chances d’obtenir le soutien de l’Union européenne. Créée pendant la crise pétrolière de 1973-74, l’IEA dispense des conseils de politique énergétique à ses 28 pays membres. Ses travaux sont axés sur les politiques climatiques, la réforme des marchés, la coopération en matière de technologie de l’énergie et les relations avec le reste du monde, notamment avec de grands producteurs et consommateurs d’énergie tels la Chine, l’Inde, la Russie et les pays de l’OPEP.