Le cabinet tchèque souhaite que les pays de l'UE prenne une position commune dans l'affaire des caricatures de Mahomet

15-02-2006

Le cabinet tchèque, qui s'est déclaré ce mercredi solidaire du gouvernement danois, souhaite que les pays de l'UE prenne une position commune dans l'affaire des caricatures de Mahomet. Le ministre des Affaires étrangères Cyril Svoboda veut même proposer à l'Union européenne de compenser l'impact économique de cette affaire, en signe de solidarité avec les autorités danoises. Le cabinet a prié le chef de la diplomatie de proposer une réunion extraordinaire aux autres membres de l'UE pour discuter du sujet avec ses homologues.