Le chef de l’Etat a indiqué que le passage du convoi américain n’était pas une « une occupation armée »

24-03-2015

Le président de la République tchèque, s’est opposé à ce que le convoi militaire américain qui va traverser le territoire de la République tchèque, soit considéré comme "une armée d’occupation". Il a également indiqué que c’est précisément pour cette raison qu’il doit combattre les « fous anti-américains ». Selon le ministre de la Défense, Martin Stropnický, il ne faut pas surestimer le nombre de voix critiques qui s’élèvent à l’encontre de ce transfert de 516 soldats américains et 118 véhicules blindés en provenance des pays baltes. Les militaires, qui marqueront plusieurs arrêts sur le territoire tchèque entre le 29 mars et le 1er avril, doivent rejoindre la base américaine Rose Barracks à Vilseck en Allemagne.