Le chef de l'Etat favorable à la réintégration du groupe Areva dans l'appel d'offres pour l'agrandissement de la centrale nucléaire de Temelín

17-02-2014

Toujours dans le cadre de sa visite dans la région de Bohême du Sud et ce lundi dans la capitale administrative České Budějovice, le chef de l'Etat Miloš Zeman a évoqué l'appel d'offres visant à construire deux nouveaux réacteurs s'ajoutant aux deux existants à la centrale nucléaire de Temelín, située à une quinzaine de kilomètres de là. Pour le président, un nouveau processus de sélection de la firme qui prendra en charge les travaux devrait être organisé afin de réintégrer le groupe français Areva, exclu de l'appel d'offres en octobre 2012, et qui conteste depuis cette décision, aussi bien auprès des autorités tchèques que des instances européennes. Miloš Zeman, qui est pour cet agrandissement de la centrale de Temelín, considère que la participation du géant du nucléaire français permettrait de faire baisser les prix.

Propriétaire de Temelín, la société énergétique ČEZ continue pour l'heure à évaluer les offres des deux candidats restants, la société américo-japonaise Westlinghouse et le consortium tchéco-russe MIR.2000. Le montant de ce futur contrat est estimé entre huit et douze milliards d’euros.