Le citoyen tchèque suspecté d'avoir voulu rejoindre la Syrie risque l'emprisonnement à vie

22-12-2016

Le ressortissant tchèque suspecté d'avoir voulu rejoindre les rangs de l'organisation de l'Etat islamique est poursuivi pour préparation d'une attaque terroriste. C'est ce qu'indique la Radio publique tchèque ce jeudi, précisant qu'il risque entre douze et vingt ans de prison, voire même l’emprisonnement à vie. Le jeune homme avait été arrêté le 5 février dernier à un aéroport d'Istanbul alors qu'il souhaitait s'envoler pour la ville de Gaziantep, située non loin de la Syrie. Ramené en République tchèque, il a été placé en détention provisoire en juillet dernier. En novembre dernier, cet individu, désigné sous le nom de "Jan S.", a été déclaré sain d'esprit après avoir passé des tests psychologiques. Il aurait reconnu à plusieurs reprises avoir voulu rejoindre l'Etat islamique.