Le club parlementaire du parti Úsvit a exclu Tomio Okamura

24-03-2015

Le club parlementaire du parti Úsvit (Aube) a exclu de ses rangs le député Radim Fiala ainsi que Tomio Okamura. Selon la direction du mouvement politique, le président du parti, à savoir Tomio Okamura doit également répondre de la mauvaise gestion de l’argent du parti. D’après la commission parlementaire en charge de la vérification de la gestion des fonds financiers, Tomio Okamura aurait dépensé de façon considérée comme inefficace la somme de 5 millions de couronnes (environ 180 000 euros) pour la promotion du parti. Le président du mouvement Úsvit doit notamment rembourser 560 000 couronnes (environ 18 000 euros), qui lui ont été remises de façon injustifiée en rapport au plan d’une campagne électorale. Tomio Okamura n’aurait pas non plus remboursé au parti un taux d’intérêt de 200 000 couronnes (7 200 euros). Tomio Okamura nie ces allégations, et qualifie son exclusion de « jeu à plusieurs dizaines de millions de couronnes ».