Le conseil parlementaire pour les affaires étrangères exprime sa sympathie vis-à-vis des Arméniens et parle de génocide par les Turcs

14-04-2015

Alors que l’on commémore cette année le centenaire du massacre des Arméniens par l’armée ottomane, le conseil pour les affaires étrangères du Parlement tchèque a tenu à exprimer sa sympathie vis-à-vis des Arméniens, soulignant dans la résolution rédigée à cette fin qu’il s’agissait là d’un génocide. Plus d’un million d’Arméniens avaient ainsi été massacrés. La Turquie actuelle ne reconnaît pas cet événement comme un génocide. La République tchèque n’a pas officiellement reconnu le génocide arménien. Karel Schwarzenberg, président du conseil des affaires étrangères du Parlement, a souligné que cette résolution reflétait l’opinion de ce dernier. Le président Miloš Zeman avait qualifié de génocide le massacre des Arméniens entre 1915 et 1917 lors de sa visite en Arménie l’an passé, tout en précisant qu’il s’agissait d’une opinion personnelle.