Le corps du soldat tchèque mort en Afghanistan a été rapatrié

05-06-2011

Le corps du soldat tchèque mort en Afghanistan dans la province de Wardak (centre du pays), mardi dernier, a été rapatrié ce dimanche. Une cérémonie s’est tenue à l’aéroport de Prague-Kbely en présence notamment du ministre de la Défense, Alexandr Vondra, et du chef d’Etat-major de l’Armée tchèque, Vlastimil Picek. Avec son véhicule blindé, le Tchèque a été victime de l’explosion d’une mine. L'interprète afghan est mort également, tandis que deux autres soldat tchèques ont été blessés dans l’accident : le premier reste à la base militaire tchèque de Logar, le second, dont les blessures ont été qualifiées de graves, a été rapatrié mercredi. Il s’agit du quatrième décès d’un soldat tchèque en Afghanistan depuis le début des opérations militaires. 720 soldats tchèques se trouvent depuis le début de l’année en Afghanistan, le contingent militaire opérant dans le cadre de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF) ayant été renforcé.