Le déficit des finances publiques s’élèvera à 6,5 % du PIB à la fin de l’année

16-10-2009

Le déficit des finances publiques devrait s’élever à 6,5 % du produit intérieur brut. L’information a été communiquée par le Premier ministre, Jan Fischer, vendredi, à Prague, à l’occasion d’une rencontre organisée par la Chambre de commerce slovaco-tchèque. Selon le chef du gouvernement, le montant du déficit à la fin de l’année devrait s’élever à 200 milliards de couronnes. Rappelons que l’un des critères de Maastricht à respecter pour intégrer la zone euro est l’interdiction d’avoir un déficit public annuel supérieur à 3 % du PIB. Pour 2010, le ministère des Finances table sur un déficit représentant 5,5 % du PIB, tandis qu’il avait été de 2,1 % en 2008. La Commission européenne estime que l’état actuel des finances publiques tchèques est l’un des plus mauvais parmi les vingt-sept pays membres.