Le Fonds pour la cinématographie accorde une aide au film de Petr Václav sur le compositeur Josef Mysliveček

25-11-2016

Le Fonds public pour la cinématographie (SFK) a décidé d'accorder un soutien financier de l'ordre de 60 millions de couronnes, plus de 2 millions d'euros, pour six nouveaux films tchèques. Le projet du cinéaste franco-tchèque Petr Václav a obtenu plus d'un tiers de cette aide pour son film sur le compositeur Josef Mysliveček, un contemporain de Mozart, qui jouissait d'une grande renommée au XVIIIe siècle mais tombé ensuite dans l'oubli. Le long-métrage s'appelle Il Boemo et le conseil du SKF a décidé de le soutenir car il a estimé qu'il s'agissait d'une oeuvre très travaillée susceptible de toucher un large public en Tchéquie mais aussi à l'étranger. Au total, vingt-et-un projets demandaient une aide financière auprès de l'institution cinématographique qui a décidé de n'en satisfaire que six au nom de la stratégie qu'elle définit ainsi : "plus d'argent pour moins de projets".