Le Fonds public pour la cinématographie épinglé pour sa gestion des aides aux films

20-06-2016

Le Fonds public pour la cinématographie (SFK) aurait distribué des aides aux films de façon peu transparente et sans un contrôle suffisant entre 2013 et 2015. C'est la conclusion d'un rapport publié ce lundi par l’Office suprême de contrôle (NKÚ), l'équivalent tchèque de la Cour des comptes. Les inspecteurs ont remarqué que le Fonds avait eu besoin de deux années pour définir la forme que prendrait le soutien au cinéma. Ils estiment aussi que les modalités et les objectifs de ces aides sont peu clairs. Pour la période du contrôle, le Fonds public pour la cinématographie, né au début de l'année 2013, a distribué environ 500 millions de couronnes (près de 18,5 millions d'euros) pour soutenir le cinéma. Il est financé à 70% par l'argent public et le reste provient de recettes sur la publicité, sur les entrées dans les cinémas ou sur les droits d'exploitation de certaines œuvres.