Le géant énergétique ČEZ vend ses actifs bulgares à Eurohold

21-06-2019

La société énergétique tchèque ČEZ, qui appartient à l'Etat à hauteur de 70%, a fait savoir jeudi qu'elle vendait ses actifs bulgares à la société d'investissement locale Eurohold. Le montant de la transaction, qui s'élève à 335 millions d'euros, doit encore être approuvée par l'autorité bulgare de la concurrence et l'office de régulation de l'énergie. Les sept unité bulgares de ČEZ sont concernées, selon un communiqué de l'entreprise.

Présent en Bulgarie depuis 2004, le groupe tchèque avait suscité la controverse en février 2018 par la cession du principal opérateur énergétique privé du pays, ČEZ-Bulgaria, à une société bulgare de faible envergure, Inercom. L'annonce de cette cession a suscité à l'époque un scandale politique en Bulgarie et conduit la ministre de l'Energie à présenter sa démission.