Le gouvernement enterre prématurément le projet d'accueil de 153 réfugiés irakiens

07-04-2016

Le programme d'accueil de 153 réfugiés irakiens de confession chrétienne, qui avait été élaboré par la fondation Generace 21, n'ira pas à son terme. C'est ce qu'a décidé le gouvernement tchèque ce jeudi sur la base d'une proposition du ministre de l'Intérieur Milan Chovanec. Le social-démocrate, partisan d'une ligne dure à l'égard des réfugiés, n'a pas supporté qu'un certain nombre de ces 89 personnes déjà accueillies sur le sol tchèque dans le cadre de ce projet aient rejoint l'Allemagne le weekend dernier pour y demander l'asile. Le ministre n'a pas apprécié non plus que huit de ces réfugiés, nostalgiques de l'Irak, aient décidé de retourner dans leur pays d'origine. Directeur de la fondation Generace 21, Jan Talafant a déclaré qu'il comprenait la décision du gouvernement tchèque et que son organisation continuerait d'aider les réfugiés irakiens déjà présents en République tchèque. Selon lui, la plupart de ces personnes ayant rejoint l'Allemagne ne l'ont pas fait volontairement puisque, affirme-t-il, des individus "extérieurs" auraient fait pression sur au moins deux d'entre elles.