Le gouvernement envisage des limites aux dépenses des campagnes électorales

27-07-2015

Le gouvernement doit discuter ce mercredi d'un amendement prévoyant l'introduction de limites aux dépenses des campagnes électorales, de la publication transparente des comptes de campagne et du contrôle des finances des partis par une autorité indépendante. Selon la version actuelle du projet, les formations politiques ne pourraient pas dépenser plus de 90 millions de couronnes, 3,3 millions d'euros, dans le cadre des élections législatives. La limite est sensiblement la même pour les régionales, si le parti en question présente des candidats dans toutes les régions de République tchèque. Le changement législatif est prévu pour être effectif à partir de 2017 et ne concernerait donc pas les élections sénatoriales et régionales prévues l'année prochaine.