Le gouvernement est demandé de faciliter l’embauche des Ukrainiens

06-02-2017

Face à la pénurie de main d’œuvre dont souffre le marché tchèque, les entreprises incitent le gouvernement à donner le feu vert à l’embauche de demandeurs d’emploi d’origine ukrainienne. Environ 140 000 postes sont actuellement à pourvoir en République tchèque, postes qui pourraient être occupés par « n’importe quels travailleurs » selon les représentants des employeurs. Si le gouvernement propose, depuis un certain temps déjà, un programme d’embauche destiné aux Ukrainiens, les entreprises estiment le processus administratif long et compliqué : la délivrance d’une « carte d’employé » dure six mois et le programme ne vise à accueillir que 3 800 travailleurs ukrainiens par an. Le gouvernement devrait se pencher sur l’embauche de la main d’œuvre ukrainienne mercredi prochain.