Le gouvernement ne se montre pas favorable au projet pour aider les personnes lésées par l’amnistie du président de la République

09-02-2013

Le gouvernement tchèque n’est pas favorable et ne donnera très probablement pas son aval au projet du parti Affaires publiques VV, projet qui doit aider les personnes lésées par la récente amnistie du président de la République Václav Klaus. Le président a amnistié plus de 6000 personnes dont celles qui figuraient dans de grandes affaires de corruption du passé. Le parti Affaires publique propose que les personnes lésées par l’amnistie ne soient pas obligées de payer les frais des procès contre les amnistiés, procès qu’elles intenteront pour obtenir un dédommagement. Le cabinet a déjà laissé entendre qu’il n’accepterait pas le projet du parti Affaires publiques.