Le gouvernement n'entend pas augmenter les minimas sociaux l'an prochain

19-06-2016

La ministre du Travail et des Affaires sociales, la sociale-démocrate Michaela Marksová, ne compte pas proposer de hausse du minimum vital et du minimum d’existence pour l'année prochaine. Selon la Télévision tchèque, qui rapporte l'information, la majorité des minimas sociaux devraient rester inchangés en 2017. M. Marksová souhaiterait toutefois augmenter les allocations familiales mensuelles de 100 couronnes (3,7 euros). Les sociaux-démocrates ont également le projet de revoir à la hausse le salaire minimum, qui serait progressivement porté de 9 900 couronnes actuellement, soit environ 360 euros, à 11 000 couronnes, un peu plus de 400 euros. Sur ces deux points cependant, le soutien des autres partis du gouvernement n'est pas acquis.