Le gouvernement opposé à la construction du stade indispensable pour l’Euro 2020

26-03-2014

La République tchèque ne présentera très probablement pas de candidature pour l’organisation de matchs de la phase finale du championnat d’Europe 2020 de football. A l’issue de sa rencontre, ce mercredi, avec les présidents de la Fédération tchèque de football et du Comité olympique, le Premier ministre, Bohuslav Sobotka, a fait savoir que la coalition gouvernementale était « plutôt opposée » au projet de construction d’un nouveau stade d’une capacité de 30 000 places (cf. la rubrique Economie-commerce de ce mercredi). Celui-ci est indispensable à la République tchèque pour espérer faire partie des treize pays qui accueilleront l’Euro. Pour la première fois, la compétition sera organisée sur tout le continent et non plus dans un seul ou deux pays, comme cela est le cas actuellement. Le chef du gouvernement a expliqué que la construction d’une telle enceinte pourra être envisagée lorsque sera prêt le plan des principaux investissements que le gouvernement devrait soutenir dans le sport dans les prochaines années.