Le gouvernement refuse d’accepter les revendications des syndicats concernant le nouveau Code du travail

02-11-2010

Selon le ministre tchèque du Travail et des Affaires sociales Jaromír Drábek du parti TOP 09, le gouvernement tchèque ne renoncera pas à son projet de changer le système de rémunération des travailleurs dans le secteur d’Etat. Ce projet de changement de Code du travail est critiqué par les syndicats et l’opposition. Les syndicats ont déjà lancé un préavis de grève. Le ministre Petr Nečas ne réagit pas pour l’instant aux revendications des syndicats. D’après Jaromír Drábek, les syndicats n’ont proposé aucun projet nouveau et demandent seulement que le système actuel soit conservé. Le chef de l’Union des syndicats de Bohême et de Moravie Jaroslav Zavadil déclare que les syndicats sont prêts à entrer en grève.