Le gouvernement s'apprête à décider du futur du second pilier des retraites

10-11-2014

Le gouvernement doit décider mercredi de l'avenir du second pilier des retraites, institué début 2013 et sur lequel le parti social-démocrate avait promis de revenir. La question a été discutée par une commission spéciale sur les retraites, composée d'experts et de représentants des partis politiques. Ce second pilier, considéré comme une privatisation partielle du système des retraites, a été largement critiqué et peu de Tchèques l'ont finalement rejoint. L'argent que les 83 000 personnes concernées - alors que le gouvernement de Petr Nečas espèrait en convaincre un demi-million dès juin 2013 -, ont cotisé auprès de fonds de pension privés devrait intégralement leur revenir avant la fin de l'année 2016. L'avenir du second pilier des retraites devait initialement être décidé il y a plus d'un mois.