Le gouvernement tchèque doit se prononcer sur une éventuelle rallonge financière pour la construction du bâtiment de l'OTAN

01-03-2014

Le consortium BAM Alliance construit actuellement le futur siège de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) à Bruxelles et a demandé au début du mois de février une rallonge financière de l'ordre de 245 millions d'euros ainsi qu'un délai supplémentaire de neuf mois pour l'achèvement des travaux. Cette demande n'enchante guère les 28 membres de cette alliance militaire, dont la République tchèque qui participe également au financement de ce nouveau siège, à hauteur de 1,2% du coût total. Les travaux ont jusqu'alors déjà coûté prêt d'un milliard d'euros. Le quotidien Právo écrit que la République tchèque devait initialement versée environ 14 millions d'euros. Le gouvernement devrait se prononcer la semaine prochaine s'il accepte de participer à ce nouvel effort financier.