Le gouvernement tchèque reconnaît les mérites des Allemands antifascistes

24-08-2005

Le Premier ministre Jiri Paroubek a annoncé mercredi que la République tchèque reconnaissait symboliquement les mérites des citoyens tchécoslovaques de la minorité allemande qui ont lutté contre le nazisme et sont restés loyaux envers leur pays. Dans sa déclaration, le gouvernement regrette que "les mérites de certaines de ces personnes n'[aient] pas été reconnus après la guerre". 30 millions de couronnes (1 million d'euros) devraient d'autre part être consacrés à des projets visant à documenter le sort de ces gens. Pour le président de la République, Vaclav Klaus, l'initiative du gouvernement est une faute qui pourrait nuire à la République tchèque.