Le gouvernement tchèque voit d’un bon œil le lancement de l’Union de l’énergie

02-04-2015

L’Union de l’énergie garantira une plus grande sécurité et fiabilité des livraisons à la République tchèque ainsi qu’une interconnexion et une capacité des réseaux plus importantes. C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre Bohuslav Sobotka à l’issue de sa rencontre, ce jeudi matin, avec le vice-président de la Commission européenne en charge de l’énergie, le Slovaque Maroš Šefčovič. Celui-ci participe au Forum de l’énergie européenne qui se tient à Prague. Lancée officiellement par la Commission en février et adoptée en mars lors du sommet européen, cette Union de l’énergie doit permettre de limiter la dépendance de l’Europe au gaz russe, baisser les prix et réduire les émissions de CO2 dans les cinq à dix prochaines années tout en renforçant la position européenne lors des négociations pour les futurs contrats. Bohuslav Sobotka et Maroš Šefčovič se sont entretenus également de la coopération de la République tchèque et de la Commission européenne dans le domaine énergétique et des préparatifs à la présidence tchèque du Groupe de Visegrád (qui réunit la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie) à compter de juillet prochain. A Prague, Maroš Šefčovič a entamé une série de visites dans les capitales des Etats membres de l’UE où il souhaite débattre de la politique énergétique européenne.