Le gouverneur de la Banque nationale tchèque voit plutôt son avenir dans la sphère privée

14-06-2016

Le gouverneur de la Banque nationale tchèque (ČNB) ne rejoindra probablement pas la Banque de Développement du Conseil de l'Europe (CEB) à l'issue de son mandat. Dans un entretien pour l'agence de presse ČTK, Miroslav Singer indique qu'il voit plutôt son avenir dans la sphère privée où il a déjà officié durant sa carrière. En mars dernier, il avait pourtant confirmé être candidat pour le poste de vice-gouverneur de la CEB, une candidature déposée pour la République tchèque par le ministère des Finances. Miroslav Singer quitte fin juin la tête de la Banque centrale tchèque, poste qu'il occupe depuis 2010. Pendant une période de six mois à compter de la fin de son mandat, il n'aura pas le droit de rejoindre le secteur banquier ou le secteur financier.