Le KDU-CSL et le cabinet Topolanek

18-08-2006

Les chrétiens-démocrates sont prêts à se comporter comme un parti d'opposition et à ne pas soutenir l'arrangement envisagé entre l'ODS de Mirek Topolanek et le CSSD de Jiri Paroubek. Pour le chef de ce parti, Miroslav Kalousek, il s'agit d'une nouvelle variante d'un accord d'opposition ou d'une grande coalition... Les Verts, quant à eux, expliqueront leur position à l'égard du nouveau cabinet Topolank dès que l'accord entre les deux principales formations politiques aura des contours clairs.