Le ministère de la Santé s'attend à une faible participation des médecins à la journée de protestations de ce vendredi

28-02-2013

Selon l’adjoint du ministre de la Santé Ferdinand Polák, le mouvement de protestations des médecins, annoncé pour ce vendredi, ne devrait pas avoir un grand impact. Les départements universitaires des hôpitaux ne montreraient aucun signe d’une participation massive, pas plus que les informations en provenance d’hôpitaux plus modestes. Les médecins n’auraient d’après lui pas pris de jour de congé « pour prendre soin de leur santé », ce à quoi avaient appelé leurs syndicats. Ceux-ci entendent protester contre les mesures du ministère de la Santé et souhaitent informer le public à ce sujet. Le gouvernement a en effet lancé une grande réforme du système de santé, avec des changements importants dans les structures des hôpitaux et des coupures budgétaires. Les médecins reprochent également au ministre de la Santé de ne pas avoir procédé à une revalorisation des salaires comme il l'avait promis il y a deux ans.