Le ministère de l'Agriculture veut encadrer davantage l'élevage de fauves en Tchéquie

27-07-2018 mis à jour

Le ministère de l'Agriculture entend renforcer la législation encadrant l'élevage des grands fauves en République tchèque. Le gouvernement souhaite ainsi réagir aux problèmes liés à la maltraitance de ces animaux et aux cas récents de fuites, en particulier à la mi-juillet de deux tigres et d'un lion au bioparc Štít. La nouvelle réglementation devrait obliger les éleveurs à garantir aux animaux un enclos ayant une surface minimum. Les professionnels devraient également suivre des formations obligatoires.

C'est ce qu'a indiqué ce jeudi le ministre de l'Agriculture Miroslav Toman. Son collègue de l'Environnement a également réagi aux affaires récentes. Les exportations de fauves depuis la République tchèque vers des pays hors Union européenne sont désormais interdites.