Le ministère de l’Agriculture veut renforcer les contrôles sanitaires des aliments

15-04-2013

Le ministre tchèque de l’Agriculture Petr Bendl et son homologue slovaque Ľubomír Jahnátk se sont rencontrés ce lundi dans un village morave au sud de Brno pour discuter de la lutte contre les aliments de mauvaises qualités ou encore de la politique agricole de l’Union européenne. A l’issu de la rencontre, le ministre tchèque a annoncé vouloir donner plus de pouvoirs aux services d’hygiène. Il souhaite aussi que les distributeurs et producteurs de produits de mauvaise qualité encourent des peines plus sévères. Une loi dans ce sens a été transmise au gouvernement qui doit désormais l’étudier. Petr Bendl a de nouveau visé la Pologne en déclarant que, selon lui, il y a moins de produits polonais de qualité en direction du marché tchèque que vers l’Allemagne ou l’Angleterre.