Le Ministère de l’Environnement propose des mesures pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

22-10-2009

Le Ministre de l’environnement Ladislav Miko a lancé une procédure de consultation publique sur la politique climatique, avec un document contenant une trentaine de mesures dont l’objectif est la réduction des émissions des gaz à effet de serre. Il s’agit par exemple de l’introduction d’une taxe supplémentaire sur le carbone, de la création d'un plan visant à réduire les émissions de dioxyde de carbone dans l'industrie, ou du soutien à la production de biomasse. Selon Ladislav Miko, la République tchèque est en mesure de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 28 millions de tonnes par an, d'ici à 2020, ce qui correspondrait à une baisse de plus de 40% par rapport à 1990, et cela pour un coût acceptable et sans utiliser de nouvelles ressources nucléaires. Ce document, ainsi que celui publié par le ministère de l’Industrie la semaine dernière sur la nouvelle politique énergétique, sont basés sur les conclusions du rapport de la commission Pačes, une commission scientifique indépendante chargée d’étudier la conception climatique de la République tchèque. Leurs orientations divergent néanmoins. Selon le ministre de l’Environnement, les deux rapports devraient être confrontés et discutés prochainement.