Le ministère de l'Intérieur a reçu une enveloppe qui contiendrait du poison

19-11-2014

Une enveloppe qui contiendrait du poison a été réceptionnée mardi par le ministère de l'Intérieur. Le ministre, le social-démocrate Milan Chovanec, a déclaré qu'elle provenait d'un pays du sud de l'Europe. Selon un premier examen, la substance en question pourrait être du cyanure. En septembre, des lettres "suspectes" contenant une substance blanche avait déjà été reçues au ministère des Affaires étrangères, au Bureau du gouvernement et au Château de Prague, siège de la présidence tchèque. Pour le chef de l'Etat Miloš Zeman, ces enveloppes portaient "la marque de l'Etat islamique", qui, toujours selon lui, aurait exprimé ainsi son courroux vis-à-vis de Prague suite à l'aide fournie par les Tchèques aux Kurdes irakiens.