Le ministère de l’Intérieur propose d’accorder l’asile politique à un groupe de réfugiés birmans

14-03-2010

Le projet du ministère de l’Intérieur d’accorder l’asile politique en République tchèque à un groupe de réfugiés birmans de Malaisie et de Thaïlande sera au programme de la réunion ministérielle, ce lundi. Le projet est motivé par la gravité de la situation humanitaire et politique en Birmanie et le statut problématique de réfugiés birmans en Malaisie et en Thaïlande. Dans le cadre de ses activités humanitaires, la Tchéquie est prête à accorder l’asile politique aux réfugiés les plus menacés qui en cas de retour dans leur patrie seraient exposés au risque des représailles de la part du régime birman. En accord avec le programme national du droit d’asile lancé en 2008, 42 ressortissants birmans ont déjà trouvé refuge en République tchèque. Le programme permet d’obtenir le séjour durable sur le territoire tchèque, ainsi que les mêmes droits que ceux dont bénéficient les citoyens tchèques, à l’exception du droit de vote.