Le ministère de l’Intérieur propose que les listes électorales des partis comportent au moins 30 % de femmes candidates

19-11-2009

Le ministère de l’Intérieur a indiqué, jeudi, avoir proposé que soit légalisée la condition selon laquelle les partis politiques devraient posséder au moins 30 % de femmes sur leurs listes électorales. L’objectif de ce projet d’amendement est de concourir à « une plus grande implication des femmes dans la vie publique et politique ». Le projet découle de la décision prise par le gouvernement en juillet d’imposer des quotas pour une représentation plus importante des femmes dans la politique.