Le ministère des Affaires étrangères demande à l'UE d'envisager des sanctions contre l'Ukraine

10-02-2014

Lors d'une réunion avec les autres ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne, le social-démocrate Lubomír Zaorálek, le chef de la diplomatie tchèque, a déclaré que l'UE devait être prête à prendre des sanctions à l'égard de l'Ukraine si le président Viktor Ianoukovitch continuait à réprimer dans la violence l'opposition politique. Il a ajouté qu'il était totalement inadmissible que les droits de l'homme soient ainsi bafoué à la frontière de l'UE et qu'il faudrait agir avant que la situation ne dégénère totalement. La question des sanctions est un point de divergence entre l'UE et les Etats-Unis, lesquels souhaiteraient que des décisions plus fermes soient prises.