Le ministère des Finances prévoit un taux de croissance du PIB de 0,2 % en 2012

01-02-2012

Comme cela était annoncé, le ministère des Finances a officiellement révisé à la baisse sa prévision de la croissance économique du pays en 2012. Le taux de croissance du PIB devrait donc s’élever à 0,2%, contre 1,0 % prévu auparavant, à la suite du ralentissement économique chez ses principaux partenaires, dont l'Allemagne. « L’évolution de la prévision est due aux problèmes croissants au sein de la zone euro et à la dégradation des perspectives économiques de nos principaux partenaires commerciaux », a indiqué le ministère dans un communiqué. Le ministre des Finances, Miroslav Kalousek, avait déclaré, début janvier, qu'il n'excluait même pas un scénario pessimiste, avec une contraction du PIB tchèque en 2012 jusqu'à 2,0 %.