Le ministère du Travail et des Affaires sociales donnera la priorité à l’insertion professionnelle des jeunes

17-10-2013

Suite à la négociation tripartite entre les syndicats, le patronat et le cabinet, le ministre du Travail et des Affaires sociales en démission, František Koníček a annoncé qu’un soutien plus accru sera accordé à l’insertion professionnelle des jeunes. Pour ce faire, il a décidé de transférer 250 millions de couronnes (10 millions d’euros) du programme d’aide aux entreprises en difficulté vers l’aide à l’embauche. Ainsi, l’employeur pourra demander une subvention s’élevant jusqu’à 24 000 couronnes mensuels (soit 960 euros) pour une période d’un an, s’il embauche un jeune au chômage depuis plus de quatre mois. Les chômeurs âgés de moins de trente ans représentent 30 % des personnes à la recherche d’un emploi en République tchèque.