Le ministère du Travail veut que davantage de mineurs bénéficient d'une retraite anticipée

27-03-2015

Le ministère du Travail et des Affaires sociales élabore un projet de loi afin que 4000 mineurs puissent bénéficier du droit à une retraite anticipée. Un premier décret gouvernemental doit permettre à tous les mineurs ayant débuté leur carrière avant 1993 et pouvant justifier d'un certain nombre d'années de travail de partir à la retraite cinq années plus tôt. La ministre, la sociale-démocrate Michaela Marksová, a indiqué ce vendredi qu'elle voulait que toute la profession puisse être concernée par cette retraite anticipée. Il s'agit de tendre vers les régimes spéciaux en vigueur dans certains pays voisins et surtout de réduire l'impact social des fermetures de mines prévues dans les années à venir.