Le ministère tchèque des Finances prévoit une croissance de 2,5% pour 2011

04-07-2010

Selon l'adjoint du ministre des Finances Bohdan Hejduk, le taux de croissance de la République tchèque pour l'année prochaine devrait s'élever à 2,5%. Une estimation formulée dimanche sur le plateau de la télévision publique, alors que les précédentes prévisions du ministère évoquaient un taux à 2,4% pour 2011. Le nouveau ministre des Finances, Miroslav Kalousek, aura la tâche difficile après sa prise de fonctions de réduire le déficit public, conformément à la volonté affichée par la coalition tripartite qui s'est auto-proclamée "coalition de responsablité budgétaire".