Le ministre adjoint du Travail et des affaires sociales accusé de corruption

01-10-2012

Selon le site d’informations Tyden.cz, la police anti-corruption soupçonne le ministre adjoint du Travail et des affaires sociales Vladimír Šiška et le chef de la division informatique du ministère Milan Hojer de corruption. Ils auraient été placés en détention mais le porte-parole de la police se refuse à plus de commentaires, ajoutant simplement que l’affaire serait liée à une fraude dans l’acquisition d’un bien public. Le ministre du Travail Jaromír Drábek (TOP 09), avec lequel Vladimír Šiška collabore depuis longtemps, trouve étrange que la police ne puisse pas lui donner plus de détails et juge même "scandaleuses les procédures entreprises à dix jours des élections régionales et sénatoriales partielles". Les sociaux-démocrates ont appelé le ministre à démissioner immédiatement et plusieurs membres du parti TOP 09 ont également émis ce souhait. Les deux hommes placés en détention risqueraient jusqu’à six de prison dans le cas où ils étaient reconnus coupables des faits qui leur sont reprochés.