Le ministre des Affaires étrangères n'exclut pas que parmi les Tchèques disparus, il y ait des victimes

30-12-2004

Sur la liste de touristes tchèques portés disparus sur les côtes asiatiques ravagées par les tsunamis, il y avait ce vendredi, à midi, 152 noms. Vu l'étendue de la catastrophe et l'espace de temps qui fait alourdir le bilan, il est fort probable que parmi les disparus il y a des personnes qui pourraient avoir péri, a admis, pour la première fois ce vendredi, le ministre des Affaires étrangères Cyril Svoboda. Les autorités tchèques sont au courant de 5 touristes blessés, dont trois grièvement qui sont hospitalisés en Thaïlande et deux à Sri Lanka. Ce vendredi après-midi, Prague a envoyé en Indonésie un avion spécial de l'armée tchèque chargé d'aide humanitaire et qui rapatriera ensuite environ 100 touristes. Un premier groupe de touristes avait déjà regagné Prague mardi et depuis, la CSA organise chaque jour des vols spéciaux. Plusieurs centaines de touristes tchèques restent toujours dans les régions sinistrées de l'Asie du sud-est.