Le ministre du Travail à propos du départ des Roms

05-09-2001

Les Roms quittant la République tchèque pour la Grande-Bretagne le font dans le but d'améliorer leur situation financière. Une déclaration de Vladimir Spidla, ministre du Travail et des Affaires sociales, faite aux assises de la commission sociale de l'assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe à Prague. Selon le ministre, environ 600 Roms tchèques ont demandé, cette année, le droit d'asile en Grande-Bretagne, on ne peut donc pas parler d'un exode massif.