Le ministre du Travail accuse les syndicats de refuser la négociation

21-09-2010

Selon le ministre du Travail et des Affaires sociales, la manifestation de ce mardi est la conséquence directe du refus des syndicats de négocier. Jaromír Drábek a déclaré que les syndicats campaient sur leurs positions sans accepter aucun changement et les a accusés de déformer la réalité. Le ministre a ajouté que la baisse de 10% des salaires dans la fonction publique était l'un des pilliers fondamentaux du programme gouvernemental. Le nouveau gouvernement a comme ambition de parvenir à l'équilibre budgétaire d'ici à l'année 2016.