Le nombre de ghettos a doublé depuis 2006

27-05-2015

Le nombre de localités défavorisées a doublé en neuf ans en République tchèque. D'après une analyse commandée le ministère du Travail et des Affaires sociales, le nombre de ghettos s'élevait à environ 300 en 2006. L'an dernier, ce nombre avait atteint un total de 606. Ces zones défavorisées, qu'il s'agisse de maisons, de rues ou de quartiers entiers, se trouvent dans 297 villes du pays et 115 000 personnes vivraient ainsi dans des conditions de pauvreté et d'exclusion extrêmes. En 2006, cette situation concernait 80 000 personnes. Aucune région de République tchèque n'est épargnée. D'après les auteurs du rapport, ces ghettos ne sont plus seulement un phénomène urbain, car les personnes vivant dans une situation de précarité ont tendance à déménager dans des zones plus reculées. La minorité rom constitue l'essentiel de cette population victime d'exclusion.