Le nombre de soldats patrouillant à Brno et Ostrava suite aux attentats de Bruxelles sera réduit

20-04-2016

Le conseil de sécurité de l’Etat a décidé, ce mercredi, de réduire le nombre de soldats assurant des patrouilles avec les policiers depuis les attentats de Bruxelles. Concrètement, une centaine de soldats quitteront les rues et lieux public de Brno et Ostrava, respectivement deuxième et troisième plus grandes villes tchèques. Initialement, 550 militaires avaient été appelés pour assurer la surveillance des endroits publics les plus fréquentés du pays, comme les gares et les aéroports, essentiellement à Prague cependant. Les différentes mesures de sécurité prises en mars dernier en réaction aux attaques terroristes à Bruxelles restent néanmoins appliquées, et ce bien que le Premier ministre, Bohuslav Sobota, avait alors déclaré que la République tchèque n’était pas directement menacée.