Le nouveau directeur de la Radio publique tchèque désire différer le lancement des émissions numériques

25-10-2009

Richard Medek, nouveau directeur général de Český rozhlas (Radio publique tchèque), envisage d’économiser au cours des six ans à venir 340 millions de couronnes, quelque 13 millions d’euros, en différant le lancement des émissions numériques dans le système T-DAB qui doivent couvrir tout le territoire de République tchèque. Il a expliqué dans un entretient pour l’agence ČTK qu’il désire investir les moyens ainsi épargnés par exemple dans la création d’une nouvelle chaîne de la radio publique tchèque qui donnerait la priorité à la parole. Il envisage également de réduire de 10 % le nombre d’employés de la radio publique et de simplifier sa structure organisationnelle.