Le Parlement tchèque vote des mesures exceptionnelles pour réduire le déficit public

25-09-2009

La Chambre basse du Parlement tchèque a approuvé aujourd’hui un paquet de mesures législatives exceptionnelles destinées à réduire le déficit budgétaire en 2010 à 162,8 milliards de couronnes (6,5 milliards d'euros) soit 5,2% du produit intérieur brut (PIB). Un accord-cadre initial adopté le 10 septembre par le gouvernement transitoire du Premier ministre Jan Fischer prévoyait un déficit record de 230 milliards de couronnes (9,2 milliards d'euros), soit 7% du PIB tchèque. Après un âpre débat de deux jours, retransmis en direct par la télévision publique, les députés ont donné le feu vert, à quelques modifications près, au paquet de mesures d'austérité avancé par le cabinet lundi. "Il s'agit d'un compromis très solide et très correct", a résumé Jan Fischer, dans une brève allocution qui a suivi le vote.