Le parti communiste veut un référendum sur la sortie de la République tchèque de l’OTAN

16-09-2016

Les députés du parti communiste (KSČM) ont déposé au Parlement une proposition de loi spéciale qui permettrait d’organiser un référendum sur la sortie de la République tchèque de l’OTAN. Pour justifier ce projet, le chef du parti, Vojtěch Filip, a indiqué que l’Organisation Nord-Atlantique n’était plus capable de remplir ses obligations, dont principalement la protection des frontières extérieures de l’espace Schengen, et que les activités de l’Alliance sont à l’origine des tensions au sein de l’Europe. La proposition est critiquée entre autre par le président de la Chambre des Députés, Jan Hamáček, qui estime que la présence de la Tchéquie dans l’OTAN est cruciale pour la sécurité du pays.