Le parti conservateur TOP 09 envisage la stratégie à adopter

15-06-2013

Suite à l'arrestation de proches collaborateurs du premier ministre Petr Nečas (ODS) et de plusieurs anciens députés du parti ODS, les autres formations politiques de la coalition gouvernementale ont indiqué qu'elles prenaient "la situation au sérieux". Ainsi, les leaders du parti conservateur TOP 09, deuxième par son importance au gouvernement, veulent à nouveau se rencontrer ce samedi soir pour évoquer l'affaire. Vendredi, ils ont exprimé leur soutien au premier ministre considérant que la police n'avait pas su fournir des preuves de la culpabilité des personnes inculpées. Devant l'ampleur de l'affaire, le parti TOP 09 pourrait revoir sa position. Le vice-président de cette formation, le ministre des Finances Miroslav Kalousek a toutefois démenti les rumeurs selon lesquelles son parti préparait une rencontre avec les sociaux-démocrates afin d'envisager la tenue d'élections anticipées, une rencontre qui se tiendrait alors que le premier ministre serait à Varsovie pour assister à un sommet du groupe de Višegrad.

Aussi, les trois partis de la coalition gouvernementale (LIDEM, TOP 09 et ODS) envisagent de se rencontrer dans la nuit de dimanche ou lundi matin, après le retour du premier ministre sur le territoire tchèque. La réunion doit avoir lieu avant le vote d'une mention de censure demandée par le parti social-démocrate à l'encontre du gouvernement.